Présentation d'une chambre à coucher du 18è siècle

    La Maison du BOUTIS, est implantée à Calvisson dans la belle plaine de la Vaunage, près de Nîmes dans le département du Gard (France). C’est l’associationTous droits réservés 2001 « Les Cordelles-Boutis en Vaunage » qui a mis tout en oeuvre pour sa création. Elle présente une collection inédite de boutis anciens des XVIIIe et XIXe siècles.
         C’est le premier « musée » à mettre en valeur les techniques de piquage de Basse Occitanie, à sortir de l’oubli cet art traditionnel Tous droits réservés 2001et à lui redonner toute sa dimension populaire et culturelle.
         La Maison du Boutis veut être un lieu de conservation de ces savoirs-faire, de cette mémoire régionale cousue à petits points par nos « Mamées ». Conserver cette mémoire, rendre enfin un hommage mérité à des générations de « faiseuses de boutis ».
         Sauver ce savoir faire hors du commun, préserver un répertoire iconographique exceptionnel, présenter de collections régionales de qualité, tels sont les objectifs de la Maison du Boutis.
         De tradition médiévale, l’ART de la « Broderie en Bosses » a été pratiqué par les plus grands brodeurs attachés auprès des « Maisons Royales » et des « Manufactures » produisant des pièces de luxe, sur commande. De ce fait, les dessinateurs les plus talentueux « portraictisaient » la toile claire, créaient des maquettes d’un équilibre remarquable. Les motifs puisés dans les arts décoratifs en vogue s’inspiraient des légendes, des évènements historiques, car la toile servait d’écriture, mais aussi de la flore, des motifs d’indienne (tissus venus des Indes ou reproduits « à la mode des Indes »).
         Ces motifs, sobres ou denses, non seulement étaient « brodés en bosses » de l’intérieur au Boutis, mais ils s’accompagnaient d’une symbolique particulière à chaque siècle et spécifique à la Basse Occitanie.
         La broderie emboutie, classée par Saint Aubin, brodeur de roi Louis XVI, dans le groupe de la broderie en bas-relief, a la particularité de mettre l’accent sur le volume.
         Pour répondre à ces critères de qualité, il est donc nécessaire d’utiliser, à notre tour, de véritables dessins issus du Patrimoine Boutis et non de broderie, point de croix, dentelle, qui, eux, ont été conçus pour leur propre utilisation.

    « Pour broder en relief des tableaux, rinceaux d’ornements, mascarons, fruits ou fleurs… le brodeur doit avoir dessiné sur un petit métier les différentes parties de son objet, détachées les unes des autres… commencé par exprimer les plus grandes saillies. Chaque objet a alors toutes ses rondeurs et formes bien sensibles et même un peu outrées (ce qui est l’ouvrage des plus intelligents ouvriers… et souvent d’après un modèle en cire ou en plâtre). »


         

    Cliquez sur les images pour les agrandir

     


      L' Évènement textile

      Le Musée de Calvisson en Languedoc, spécialisé dans les techniques de piquage de la Basse Occitanie (broderie au boutis et piqués) réédite plusieurs étoffes d'époque 17e et 18e siècles.

      Ces Calvissondocuments textiles précieux -Archives du Musée- ont autrefois contribué au prestige de notre région. Dans le Midi, mais aussi ailleurs en France, on a "indienné" avec talent pendant des générations grâce à de nombreuses manufactures locales.

      Par respect pour notre histoire et notre identité provençale, par respect pour cette tradition, pour que ces savoir-faire de qualité ne se perdent pas, pour sauver un peu de notre passé mais aussi par citoyenneté, La Maison du Boutis a confié à la Manufacture des Olivades le soin d'imprimer ses étoffes en France.Nogaret

       

       

      Afin de mener ce projet ambitieux, le Musée organise une vente anticipée par correspondance.

        Modèles :

    • Marquis de Nogaret , métis, 56€ le mètre en 180
       

    • Calvisson, métis, 56€ le mètre en 180
       

    •  Métis uni, 38€ le mètre en 180

 

paiement par chèque libellé à l'ordre de:

Association Les Cordelles

( Frais de port en sus - Envoi par colis postal )

Des prix "préférentiels" peuvent être étudiés pour des commandes de plus de 10 mètres (hôtels, chambres d'hôtes, architectes d'intérieur ... collectivités.)

Nous consulter au Musée de Calvisson (voir adresse sur le site) les jours d'ouverture ou laissez vos coordonnées sur le site. Nous vous répondrons.

En participant à notre action en faveur de la sauvegarde du patrimoine, vous devenez mécènes du musée et membre bienfaiteur. Nous vous remercions pour votre aide.

Francine Nicolle pour l'Association des Cordelles

Participation ouverte à toutes; pour de plus amples renseignements écrire au Musée.

    Allo , bobo, boutis

    Vous rencontrez des difficultés ou vous avez besoin d'un renseignement sur le boutis : vous trouverez de l'aide le samedi après midi, aux heures d'ouverture de la maison du boutis, sur place ou par téléphone au 04.66.01.63.75, et tous les jours 24h/24 sur le net ici. Vous pouvez nous contacter également par e-mail.

    L’ART DE LA BRODERIE AU BOUTIS

    À TRAVERS LES SIÈCLES.

    Cliquez sur le lien ci-dessus pour télécharger le PDF.

     


    Saint-Aubin dans son Art du Brodeur

    LA MAISON DU BOUTIS vous accueille du 1° Mai au 31/10 les jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 14h30 à 18h et du 1° Novembre au 30 Avril , les vendredi, samedi, dimanche de 14h30 à 18h.

    Fermeture les jours fériés.

    Fermeture annuelle du 15 Décembre au 31 janvier.

    Tarif d'entrée au Musée:

  • Individuel : 3 €

  • Groupe ( à partir de 10 personnes) : 3 € par personne : visite guidée.

  • Pour les groupes prévenir à l'avance et confirmer par courrier.





    haut

lamaisonduboutis@orange.fr