Association Loi 1901 fondée en 1993 dont le siège est à Calvisson dans le Gard en Languedoc. France. Son but est de :

 

  • Faire connaître le patrimoine régional, en particulier le patrimoine textile à travers les techniques de piquage et le costume populaire,

  • Remettre à l’honneur la broderie au Boutis et les ouvrages piqués,

  • Conserver et faire acquérir cette technique à travers des expositions, conférences, défilés de mode, stages, cours, démonstrations, livres…

  • Permettre à cet art décoratif, né sous Louis XIV, utilisé autrefois dans l’ornementation, les trousseaux et vêtements, de traverser d’autres siècles après un oubli de plus d’un siècle.

  • L’Association a fondé à l’initiative de sa Présidente Francine Nicolle, en partenariat avec la Municipalité de Calvisson, le Conseil Général du Gard et la Région Languedoc, le Musée du Boutis afin de perpétuer toutes les techniques de ces savoir-faire, d’acquérir et sauvegarder le plus grand nombre de documents textiles d’époque.

 

Les membres de l’association se réunissent tous les lundis après-midi de 14h à 17h hors vacances scolaires à la salle de la Maison des Associations 3 place du Général de Gaulle à Calvisson. La cotisation annuelle est de 27 euros. Chacune bénéficie de conseils, de trois stages gratuits, de stages à demi-tarif, de réductions sur les fournitures, a libre accès aux cartons de dessins, a toute liberté de composer son ouvrage d’après des documents personnels ou autres, participe 1 ou 2 fois par trimestre à l’entrée du public au musée en présence de responsables (sauf dérogation) et au fil des mois, à l’Association ou au Musée chaque adhérente reçoit une formation historique. (Étude d’un document textile, définir les styles…). Toutes personnes débutantes ou non est la bienvenue. Tous les membres sont bénévoles et peuvent collaborer à la mise en place d’expositions à Calvisson ou ailleurs.

 

L’Assemblée Générale a lieu fin janvier ou début février, le nombre d’adhérente pour 2009 est de 80. L’association est ouverte à toutes et tous quel que soit son lieu de résidence et son niveau de compétence en broderie au boutis.

 

   

     

    Tous droits réservés 2001

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous droits réservés

     C’est en commençant une recherche sur l’histoire des étoffes que Francine Nicolle a redécouvert le BOUTIS. Ce fut un coup de foudre instantané pour cette jeune retraitée qui se souvient alors des conversations de sa grand-mère autour des boutis, cette mémoire du Midi cousue à petits points.

    Ce qui l’émeut particulièrement dans ces travaux d’aiguille, c’est cette lecture que ces femmes font de leur intimité. Les motifs du boutis parlent de leur mari, de la fertilité de leur amour, parfois même des deuils, des vendanges, des moissons et des mauvaises récoltes mais aussi de la religion, des pélerins en route pour Compostelle.

    Sortir de l’oubli cet art traditionnel et lui redonner toute sa dimension populaire et culturelle, c’est le souhait de Francine Nicolle et c’est la naissance, en 1993, de l’association « Les Cordelles – Boutis en Vaunage ».

    Actuellement l’association regroupe plus de 70 adhérentes passionnées.

     

    Le siège de l’association est à Calvisson, près de Nimes, dans le département du Gard (France), au coeur de la Vaunage.

    L’association s’est fixée pour objectifs :

    - Faire connaître le patrimoine régional, en particulier, le patrimoine textile, à travers les techniques de piquage et le costume populaire.

    - Remettre à l’honneur le boutis et les ouvrages piqués.

    - Conserver et faire acquérir cette technique à travers des expositions, conférences, défilés de mode, stages, cours, démonstrations.

    - Permettre à cet art décoratif, né sous Louis XIV, utilisé autrefois dans l’ornementation, les trousseaux et vêtements, de traverser d’autres siècles après un oubli de plus d’un siècle.

    Véritable chef d’œuvre, chaque boutis est l’expression d’un savoir faire ancestral et nous transmet à travers les motifs choisis : sentiments et espérances des générations passées.

     


    A NOUS DE REPRENDRE LE FLAMBEAU ET D’Y EXPRIMER LES NÔTRES.

    Rentrée  septembre 2008

         
      Les nouvelles ...  
         
      ... Les plus anciennes.  

    Cliquez sur les miniatures pour agrandir

    Mais où en est le Tristan Quilt ?

    Les membres de l'association se réunissent une fois par semaine le lundi après-midi du 15 septembre au 30 juin. Cela permet aux adhérentes de travailler ensemble, de se rencontrer, d'échanger des idées pour de futurs ouvrages. Les anciennes sont là pour aider les nouvelles. L'ambiance est conviviale et chaleureuse.

    La réédition se poursuit avec un grand enthousiasme et beaucoup d'attention. Nous travaillons dans des conditions similaires aux brodeuses du 14ème siècle. Pour le moment, 3 équipes se partagent le travail : un équipe de brodeuse à Sallèles d'Aude, au Musée du Patchwork sous la direction de Marie Godard, une seconde équipe en Normandie, à Caen sous la direction d'Agnès Pigeonneau, ainsi qu'une grosse équipe de volontaires à l'Association des Cordelles à Calvisson, dans le Gard. Chaque brodeuse prend très au sérieux son travail et s'enthousiasme pour l'histoire.

    Le bourrage des motifs est commencé ! Le relief est là et nous avons été très émues à la vue des premiers motifs bourrés. Francine Nicolle "a visité" les brodeuses normandes et languedociennes pour les guider et les encourager dans leur magnifique travail. L'équipe des Cordelles s'étoffe encore car tout le monde souhaite participer à ce fantastique exploit. Au fur et à mesure de l'avancement du travail l'effervescence grandit... A bientôt pour d'autres nouvelles...."

    L'épopée du Tristan Quilt se poursuit.

    Le matelassage est presque terminé. L'étape suivante est l'assemblage des différentes pièces. Vous pourrez vous faire une idée de cette œuvre durant la Fête du Boutis au mois d'octobre."

    La Ruche ", c'est vraiment le terme que l'on peut employer pour les boutisseuses des Cordelles, spécialement le lundi. C'est le travail, la formation, la technique sous toutes leurs formes... On dessine, on pique, on bourre, on brode, on échange, on partage, c'est la famille du boutis

    Cliquez sur les miniatures pour agrandir

    haut


lamaisonduboutis@orange.fr